Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Prêt étudiant : Comment ça marche ?

L’étude est très importante dans la vie d’une personne, elle détermine l’avenir en tant que professionnel. Cependant faire des études coûtent chères et demandent une énorme dépense financière. Face à ce constat, le prêt étudiant est la solution idéale pour financer vos études. En voici le mode de fonctionnement.

Information générale sur le prêt étudiant

Le prêt étudiant est un crédit à la consommation afin de financer les études pour l’enseignement supérieur. Ce système n’a pas pour objectif de pousser les étudiants à emprunter auprès d’un établissement financière. Mais il aide à étudier comme bon leur semble avec des moyens financiers suffisants. Il a la particularité de ne solliciter aucune justification aux dépenses, car le prêt est non-affecté.

En général, il existe deux types de prêt étudiant dans le monde. Le prêt étudiant classique qui est un prêt pour financer vos études. La plupart des banques vous demandent pour ce type de crédit étudiant des garants. Et le deuxième type est le prêt étudiant garanti par l’État. En France, 5 banques sont signataires du fond de garanti géré par la BPI. A savoir, la Société Générale, le Crédit Mutuel, la Caisse d’Épargne. Et aussi la CIC et les agences de la Banques Populaire. Pour ce prêt, vous n’avez pas besoin de garant, ni de conditions de ressources. Les étudiants ayant entre « 18 et 30 ans » et pouvant justifier ses études peut obtenir un prêt étudiant. La pièce justificative exigée est le certificat de scolarité.

Le fonctionnement du prêt étudiant

En principe, le prêt étudiant marche comme pour un prêt classique à une différence près. La banque vous prête une somme pour financer vos études supérieures. Mais vous devez rembourser en y ajoutant les intérêts et les frais annexes. Dans ce type de crédit, il y a ce que l’on appelle un remboursement différé. Vous remboursez le montant une fois dans la vie active, à la fin de vos études. En attendant cela, vous payez les intérêts et les frais de dossier. Le prêt avec l’État, le remboursement est réalisé automatiquement 2 ans après la fin de vos études.
La durée minimale d’un prêt étudiant est de deux ans et peut s’étaler jusqu’à 10 ans. Pour l’âge-limite, pour le crédit garanti par l’État, c’est 28 ans maximum, sinon, c’est 30 ans.

Toutefois, vous pouvez obtenir un prêt à 27 ou 28 ans, sauf si vous avez des garanties. Concernant la somme empruntée, cela dépend des établissements bancaires. Si votre garant est l’État, vous ne pouvez pas solliciter plus de « 15 000 euros ». Le montant moyen pour un étudiant est de « 9 800 euros à 19 300 euros ». Cependant, pour les étudiants qui ne désirent emprunter plus de « 5 000 euros ». Le « micro-crédit » est une alternative au prêt étudiant (Voir là). C’est un prêt accordé aux emprunteurs ayant un profil « à risques ». Pour ceux qui ont la difficulté à obtenir un financement auprès des banques traditionnelles.

L’obtention d’un prêt étudiant

Pour décrocher un prêt étudiant, la condition de base est d’être majeure. Puis, vous devez justifier que vous êtes réellement un étudiant. La pièce justificative est une carte ou une attestation de l’établissement. Ensuite, vous devez ouvrir ou posséder un compte dans la banque où vous souhaitez souscrire le prêt. Pour la souscription, l’étudiant n’est pas obligé d’avoir le baccalauréat. Il est possible que des banques considèrent l’âge comme un critère de souscription. Néanmoins, certaines banques octroient ce prêt aux étudiants de plus de 30 ans. En prime, aucun justificatif n’est réclamé quant à l’utilisation du crédit. Cependant, la somme empruntée ne peut être servie au financement de l’achat d’un logement.

En conclusion, le prêt étudiant est l’aide idéal pour financer et pour finir la formation d’un étudiant. Pour savoir toutes informations concernant ce prêt, réalisez une simulation de crédit en ligne par un comparateur. Cela permet d’examiner les offres des établissements financiers et de gagner du temps dans les démarches.

Commentaires

Les commentaires ont été désactivés pour cet article