Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Réparation de chaudière : critères de choix du réparateur

Comment choisir son réparateur de chaudière ?

En cas de panne subite de chauffage, la réparation de votre chaudière peut devenir un problème cornélien. La diversité des offres ainsi que l’urgence compliquent généralement votre choix. C’est la raison pour laquelle il s’avère indispensable d’assembler un certain nombre de critères avant de faire votre sélection, notamment pour bénéficier d’une prestation fiable, rapide et en conformité avec les normes légales. Alors, quels points considérer pour sortir aisément de ce dilemme ? La réponse, ce contenu vous l’apporte !

Réparation d’une chaudière : la crédibilité d’abord !

Dans l’Hexagone, on recense deux types de chauffagistes. D’une part, les affiliés à une entreprise, qui travaillent pour une enseigne comme MT Services. D’autre part, les artisans indépendants qui fonctionnent à leur compte. Les premiers, répartis à travers les antennes de leur employeur sur toute l’étendue du pays, s’occupent de l’entretien, de la réparation d’une chaudière et de la vente d’équipements au nom de leur structure faîtière.

Leurs collègues indépendants en revanche embrassent aussi toutes les branches du métier, c’est-à-dire la vente, l’installation, le dépannage ainsi que l’entretien. Si les nationaux possèdent, grâce à leur employeur, une immatriculation, il faudra s’en assurer en ce qui concerne les autres. C’est pourquoi vous devez vérifier si ces derniers détiennent une immatriculation au Répertoire des métiers.

Un autre point qui rend compte de la crédibilité d’un chauffagiste constitue son parchemin. En effet, il doit posséder une formation spécialisée couronnée par le CAP ou le BTS. D’autres qualifications comme La Qualibat, Qualifelec, Quali’eau, ou même la Qualit’EnR constituent également des justificatifs convenables. N’omettons pas l’attestation d’aptitude à la manipulation des fluides frigorigènes qui s’avèrent indispensables, dans le cadre de la réparation d’une chaudière, à la manipulation des pompes à chaleur.

Réparation de chaudière 1Un chauffagiste possédant les garanties et assurances obligatoires !

Mais à quoi sert la crédibilité ? Elle garantit un service satisfaisant et conforme aux normes européennes. Par ailleurs, avec de tels artisans, vous jouissez de prix préférentiels, de TVA réduite ainsi que d’un crédit impôt pour, par exemple, les chaudières à condensation. Pour en savoir plus sur le crédit d’impôt et la prime énergie, visitez le blog Nidouillet.

En outre, vous devez vérifier si votre chauffagiste dispose de toutes les assurances obligatoires à son métier. Tout d’abord, la garantie décennale qui accorde pendant 10 ans aux constructions neuves la réparation des dommages liés au bon fonctionnement ou la solidité de votre système de chauffage. Et enfin, la garantie de parfait achèvement qui vous préserve, en cas de réparation de votre chaudière, des contrefaçons ainsi que des défauts de conformité.

Enfin, un chauffagiste avec un devis raisonnable !

Dans le cadre d’une installation, d’un entretien ou d’un dépannage, un devis s’avère obligatoire lorsque le coût excède 150 €. Cependant, il faudra recourir à plusieurs professionnels pour trouver le chauffagiste convenable. En effet, les marges relatives aux achats de matériel et les horaires varient significativement d’un artisan à l’autre. Et elles entrent en ligne de compte dans la détermination du tarif.

En ce qui concerne l’acquisition d’une chaudière, le prix de vente n’est que conseillé par le fabricant. Il revient donc au réparateur de le fixer. Pour la réparation d’une chaudière, c’est pareil, même en ce qui a trait aux réseaux nationaux puisqu’ils ne pratiquent pas le même prix dans toute la France. En bref, le coût dépend de l’artisan comme de la région d’intervention.

Toutefois, on distingue deux gammes de tarifs. Le taux horaire qui s’inscrit entre 40 et 60 € sans les frais de déplacement. Et le tarif forfaitaire qui varie entre 100 et 150 € pour un contrat de prestation de service. Tout compte fait, le choix d’un chauffagiste doit prendre en compte sa qualification, ses garanties et assurances obligatoires, ainsi que la tarification qu’il pratique. En cas de différend avec le professionnel sollicité, une action à l’endroit de la DGCCRF est vivement conseillée.

C’est en considérant minutieusement ces différents points que vous trouverez l’artisan convenable pour la réparation de votre chaudière.

Commentaires

Les commentaires ont été désactivés pour cet article